Shorinkutsu-dojo (Japon)

 

 

Europe Members Webpage

Site des membres en Europe

 

·     Accueil

·     Qui sommes-nous ?

·    Questions sur le zen

·     Le zen authentique est sans douleur !

·     Comment pratiquer ?

·     Où pratiquer ?

·     Stage d’octobre 2005

·     Le cheminement dans le Zen

·      English page & texts

·     Tous les textes en version imprimable

·     Shorinkutsu Japon

·     Contact

 

 

Le Zen authentique sans douleur

 

 

 

Contrairement à une idée et à une pratique trop répandues, en particulier en Occident, le zen ne demande aucune posture douloureuse (ou prétendue non douloureuse mais ressentie comme telle), propre à disperser le mental pendant zazen, et qui conduit parfois même, chez de trop nombreux pratiquants à des dommages corporels (genoux, dos, etc...). L'assise zen doit être confortable pour favoriser la concentration.

 

Le corps humain n'est pas conçu pour supporter l'immobilité. Maître Inoué l'a éprouvé particulièrement suite à un accident, mais c'est le lot de beaucoup de personnes que de ne pas la supporter. Dans de nombreux zendo aujourd'hui, on trouve ainsi une ou deux chaises pour pratiquer si on ne peut pas s'asseoir sur le zafu. Daïchi Inoué, la quatrième maître du Dôjô, handicapée, est restée alitée pendant trente ans et a connu l'éveil couchée : les malades peuvent pratiquer ainsi. On peut aussi s'aider de coussins supplémentaires si l'assise sur le zafu est simplement difficile ; le demi-lotus n'est en aucun cas obligatoire, on peut pratiquer à genoux (avec le zafu sur la tranche) ou en croisant les jambes.

 

Vous pouvez dans tous les cas vous inspirer de notre guide Zazen en images, pour apprendre seul le zazen authentique et la technique des torsions découverte par Maître Inoué.